Fermer

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Je me connecte

Netflix veut soutenir la création de contenu africain

FacebookTwitterLinkedIn

Après avoir officiellement lancé cette année ses activités au Nigéria et en Afrique de l’Ouest, grâce à un partenariat noué avec la société de production Upper Room, Netflix s’allie à l’incubateur Realness Institute, incubateur actif dans les pays anglophones, pour former des scénaristes africains.

Ensemble, les deux entités mettront en place un atelier de formation pour les scénaristes du continent autour de l’écriture de contenu épisodique. Pour l’heure, l’atelier est ouvert aux candidats d’Afrique du Sud, du Nigéria et du Kenya ayant déjà une expérience dans le domaine. Ils ont jusqu’au 30 novembre prochain pour soumettre leur candidature.

A l’issue de l’appel à candidatures, 6 candidats seront sélectionnés pour suivre la formation et travailler sur des projets encadrés par Netflix. L’objectif étant de soutenir la création de contenu africain.

« Nous pensons que l’Afrique regorge d’histoires inédites. Alors que nous développons notre liste de programmes originaux sur le continent, des partenariats avec des organisations telles que Realness nous aideront à atteindre notre objectif d’investir dans le travail de scénaristes qui apporteront des genres variés d’histoires authentiques et locales … » a déclaré Dorothy Ghettuba, responsable de la programmation originale africaine chez Netflix.

 

Lire aussi: Netflix se développe en Afrique de l’Ouest

 

Pays:

Afrique du Sud