Fermer

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Je me connecte

Entretien avec Marjorie Vella, Directrice adjointe des programmes chez TV5Monde

FacebookTwitterLinkedIn

TV5MONDE rayonne sur l’ensemble de ses chaînes, tout au long de l’année, grâce à des productions africaines. 2021 dans le rétroviseur, quel bilan pourriez-vous faire de l’année écoulée en termes de production audiovisuelle africaine ?

Le contexte sanitaire, il faut le préciser, a impacté fortement le secteur audiovisuel en Afrique comme partout dans le monde (production interrompues ou différées, événements audiovisuels reportés ou annulés, process de travail en constante adaptation …). Les équipes de TV5MONDE et ses partenaires producteurs et diffuseurs sur le terrain ont su, malgré tout, redoubler d’efforts et tenir le cap en associant leur bonne volonté. Nous avons donc continué à programmer des contenus culturels africains attractifs en Afrique, mais aussi dans le monde entier. L’année 2021 a été intense mais particulièrement riche en projets et en succès.

 

Quelles ont été les principales nouveautés de l’année 2021 en matière de séries ?

En termes de production d’œuvres, l’ambition éditoriale de TV5MONDE est restée exigeante toute l’année 2021.

En ce qui concerne les séries africaines, elle s’est concrétisée par la poursuite de notre politique d’acquisition (achat et pré-achat) et de coproduction auprès de nos partenaires africains. Pour nous démarquer de la concurrence, les séries ont été lancées en 1ere diffusion exclusive avec des sujets, formats et genres porteurs. Nous avons misé sur les succès qui renforcent notre marque, en soutenant un certain nombre de séries comme par exemple la saison 2 de la série judiciaire satirique « Allo Tribunal » (Icône Media), la série d’Aventure humoristique « Voyage de Rêve » (Sky Prod, Go Productions, TV5MONDE) ou encore la comédie musicale « Mélody la Victoire en Chansons » (Akwaba Films, Sol-Prodd, TV5MONDE) qui fait la part belle à la Culture, portée par des Guest Stars Internationales. Nous avons souhaité aussi valoriser les points de vue d’auteurs forts en proposant la saison 2 de la série historique de Jean-Pierre Bekolo « Our Wishes » (Zili) sur la naissance du Cameroun. Dans un autre genre, la série « Le Prix du Péché » (Original Movies Productions) nous a permis de mettre en perspective un sujet sociétal tabou, la question de viol dans le cadre familial et celle du harcèlement sexuel au travail.

En matière de Cinéma, nous avons connu également de très beaux succès notamment avec le film haïtien « Freda » de Gessica Généus, coproduction très réussie entre le Bénin (Merveilles productions) la France (SaNoSi) et Haïti (Ayizan Production) et qui poursuit une carrière brillante à l’international, mais aussi « Lingui, les liens sacrés» de Mahamat Saleh Haroun,(Pili Films Goï Goï productions)) sorti en salles le 8 décembre en France et « Les trois lascars » de Boubacar Diallo (Les Films du Dromadaire / Les Films d’Avalon / Alma Productions) qui connait un remarquable succès populaire. Les longs métrages documentaires ne sont pas en reste avec « Garderie nocturne » Sanou Moumouni de ou encore « Traverser » de Joël Akafou (Vrai Vrai Films, Les films du Djabadjah) séléctionnés au Festival de Berlin et qui voyagent aujourd’hui avec succès à travers le monde. Nous n’avons laissé aucun genre de côté, et tous rencontrent leur public et sont reconnus à l’international. C’est notre ambition et nous prouvons que notre engagement porte ses fruits.

TV5MONDE a également lancé avec Claire Diboa (2c-Production) et François clarou (Artibella)et un nouveau magazine musical : PLATINE AFRICA. Cette nouvelle émission de 4 numéros spéciaux présentée par Sandra Nkaké, a fait voyager le public en les emmenant à la découverte d’artistes de la scène africaine et francophone, de la nouvelle génération ou déjà de notoriété confirmée.   Le territoire des artistes sélectionnés s’étend au-delà de l’Afrique et passe par la diaspora, le bassin caribéen ou encore les territoires de l’Amérique du Sud, via toutes les communautés qui revendiquent une africanité.  A ces moments de découverte, se sont ajoutées deux rubriques, l’une consacrée aux trésors musicaux méconnus ou oubliés du public, présentée par le journaliste Marc Maret et le DJ Freddy Jay, l’autre dévoilant des séquences vidéos d’artistes présents sur le continent africain.

Autre nouveauté : la coproduction de DJ BATTLE Saison 2 avec ALMA PRODUCTION et AFRICA DJ d’après une idée originale Idée Jean-Claude Tapey en Côte d’Ivoire un grand concours panafricain de DJ qui sera diffusé courant mars 2022. Les 8 meilleurs candidats sélectionnés par un jury de professionnels s’affrontent dans des épreuves de mix. Si la saison 1 portait sur l’Afrique de l’Ouest, cette saison 2 est consacrée aux talents d’Afrique Centrale. Cette saison est très réussie, dynamique, nous en sommes très fiers.

Nous avons également intensifié très sensiblement la présence de la chaîne dans la production de programmes africains pour la jeunesse en particulier des programmes de grande Qualité Ludo- éducative notamment, tant par le renouvellement des saisons de programmes à succès, comme Nubu et Yara, Gabaô, que sur des nouveaux projets, en cours de production, que nous lancerons en 2022.

Enfin et c’est un événement majeur, en 2021, à l’initiative du Gouvernement du Canada, TV5MONDE et L’OIF ont créé un nouveau Fonds pour soutenir la production d’œuvres d’Afrique francophone à destination de la plateforme TV5MONDEplus : Le Fonds Francophonie-TV5MONDEplus.

Son objectif est double : soutenir et faciliter la production en Afrique francophone de programmes de qualité et d’assurer et intensifier leur découvrabilité dans le monde entier par leur exposition sur TV5MONDEplus. Aujourd’hui, les gouvernements de la France et de la Suisse ont rejoint le fonds et offrent des financements supplémentaires, ce dont nous nous réjouissons pour la production d’Afrique francophone et son rayonnement à l’international.

Ce fonds, cumulable avec les autres fonds, représente une opportunité supplémentaire de financement des projets du sud.

TV5MONDE qui finance pour chacun des projets retenus par la commission sélective l’acquisition en préachat ou en coproduction, investit solidement sur ces projets. L’apport total pour le producteur est donc des plus intéressant.

La première commission a permis de soutenir ainsi fortement 18 projets en production et en finition soit des longs métrages, courts métrages, documentaires et séries en provenance de 13 pays d’Afrique francophone.

Pour cette première année uniquement, une partie de l’enveloppe était consacrée à l’acquisition de programmes. La commission a choisi de manière collégiale des programmes de référence de la production africaine que vous découvrirez ou que vous soyez dans le monde en mars 2022 à l’occasion de la semaine de la Francophonie et de la langue Française sur TV5MONDEplus. C’est une occasion formidable de découvrir ou redécouvrir des films emblématiques issus du continent en Afrique et dans le monde entier.

2021 a été une année très intense et riche je vous l’avais annoncé. J’en profite pour remercier les producteurs, véritables partenaires ainsi les équipes de production ainsi nos partenaires institutionnels pour leur implication et leur détermination à mener à bien tous les projets et ce, malgré les difficultés supplémentaires provoquées par la situation sanitaire qui nous touche tous.

 

 

Comment ont été accueillies ces nouveautés par le public africain ? Quels sont les productions qui ont rencontré les plus grands succès ?

Le cinéma et les séries comme sur toutes les plateformes sont des produits porteurs en termes d’audience et de consommation.

Les séries, sont toutes fédératrices et parmi les meilleures audiences de la plateforme TV5MONDEplus sur la zone Afrique certes, mais pas seulement.

Les séries coproduites par TV5MONDE ont rencontré un succès particulier, les épisodes sont en effet consommés « en rafale », et elles sont exposées en première exclusivité.

« Melody la Victoire en Chansons » a remis au goût du jour le genre de la Comédie Musicale. Ce format de 12 EP x 52′ a été lancé en première mondiale sur la plateforme TV5MONDEplus où elle a bénéficié d’une formidable audience. Ensuite, elle a été diffusée à l’International sur l’ensemble des chaînes de TV5MONDE. Elle a été particulièrement bien accueillie en Afrique.

En matière de production, c’était un vrai challenge à relever qui a nécessité 3 ans de travail. Après la série Wara, thriller socio-politique, c’est la 2eme grosse production internationale que nous soutenons sur le terrain. La 3ème étant Voyage de Rêve, un voyage touristique qui tourne au road-movie burlesque. Il s’agit là d’une coproduction entre la Côte d’Ivoire et la France-Guadeloupe sur laquelle 4 réalisateurs ont collaboré dont 2 femmes. Première série tournée intégralement en extérieur qui fait le tour de la Côte d’Ivoire, sa production relève de la prouesse technique ! Encore un défi relevé !

Le cinéma quant à lui est également très porteur, les programmations spéciales que nous avons faites notamment à l’occasion du FESPACO ou du festival Ecran Noirs dont nous sommes pour les deux partenaires historiques ont été un franc succès. Le cinéma est également un genre très fédérateur, on peut noter par exemple le très beau succès de  « Benskins » de Narcisse Wandji ou de « Garderie Noctune » de Moumouni Sanou que nous avons exposé mondialement lors du FESPACO.

Les programmes jeunesse de production africaine et tout spécialement l’animation rencontrent aussi un franc succès, les enfants aiment à voir et revoir leur programme et personnages favoris : Les contes de Raya, Nubu et Yara, Le petit Geek, Boyou… il y en a pour tous les âges. Les résultats sont également au rendez-vous sur les antennes et sur TV5MONDEplus.  La chaîne jeunesse Tivi5 remporte un très beau succès en Afrique.

 

1 an après le lancement de TV5MONDEplus, quel est le bilan ?

Le bilan est positif assurément, tous les objectifs de TV5MONDE ont été dépassés. L’offre compte à ce jour plus de 6 000 heures de programmes et la consommation progresse selon nos attentes. Nous avions de très bons résultats et la mise en place du téléchargement les a fait encore progresser, particulièrement en Afrique. En termes de productions africaines notamment les séries programmées en première exclusivité ont réalisé d’excellents scores, en Afrique mais aussi sur les autres continents. Wara, Melody la victoire en chansons, Voyage de rêve et Coloré figurent au Top des consommations, avec les programmes québecois, canadiens, français, suisses et belges, et, nous nous en réjouissons.

Les films qu’ils soient de fiction récents comme Benskins ou plus anciens comme Sia le Rêve du Python de Dany Kouyaté qu’ils soient du drame  comme « Enterrés » de Françoise Ellong  ou de la comédie comme « Sankara et moi » de Laurent Deboise  ou encore documentaire comme Carton Rouge de Mohamed Said Ouma», « Valdiodo N’Diaye : un procès pour l’histoire » d’ Amina N’Diaye Leclerc, sont plébiscités. Ce sont des oeuvres de grande qualité et le spectateur ne s’y trompe jamais, il choisit toujours la qualité.  On le mesure en Afrique et dans le reste du monde sur TV5MONDEplus aussi.

La musique n’est pas en reste. La collection de documentaires et de concerts que nous avons proposée autour de la rumba congolaise pour saluer son entrée au patrimoine culturel immatériel de l’humanité, est consommée sur tous les continents.

 

Est-ce que TV5Monde sera très active dans le domaine de la production africaine en 2022 ? Quels sont les projets en préparation en matière de séries ?

L’Afrique est au cœur du plan stratégique de TV5MONDE. La chaîne va encore intensifier son activité dans la production Africaine, de flux, mais aussi d’œuvres.

Concernant les séries africaines, nos spectateurs découvriront les saisons 7 et 8 inédites de « Parents Mode d’Emploi » version africaine (On Est Ensemble Productions), la saison 3 inédite de « Allo Tribunal » (Icone Média), une nouvelle coproduction futuriste en format court « PRZ » (Likasa), toutes actuellement en post-production, et bien d’autres surprises …

Dans le domaine musical, le magazine Platine Africa qui rencontre un très beau succès devient une émission mensuelle dès janvier 2022.

Les principaux enjeux pour TV5MONDE sont de créer des contenus de qualité et de les faire rayonner en Afrique mais également à travers le monde, de favoriser l’exportation de programmes ce que nous faisons à TV5MONDE. Nous ne laisserons aucun genre de côté.  Séries, cinéma, documentaires, programmes pour la jeunesse, webcréations, nous serons présents aux côtés des producteurs pour développer et financer les programmes d’Afrique francophone de qualité.

Grâce à l’adhésion de la principauté de Monaco depuis le 9 décembre dernier qui devient ainsi le sixième gouvernement bailleur de fonds de TV5 aux côtés du Canada, de la Fédération Wallonie-Bruxelles, de la France, du Québec et de la Suisse, nous allons pouvoir intensifier nos investissements sur la production Africaine

De plus, je vous confirme le renouvellement de notre partenariat avec le Fonds pour la jeune création francophone en synergie avec le CNC la FWB, WBI, la SODEC, Téléfilm, SACD, SACD Belgique. Ce fonds, alloué au premières et deuxièmes œuvres audiovisuelles (Cinéma, documentaires, fictions, séries, programmes jeunesse) accompagne les projets en développement et en production des pays du sud. Ce fonds, administré par Générations Films (Burkina Faso) est destiné à soutenir la production des jeunes talents issus d’Afrique francophone. L’engagement de TV5MONDE porte sur l’acquisition de 75% des œuvres soutenues en production.

Enfin, Le Fonds Francophonie TV5MONDEplus, créé en 2021 avec l’Organisation Internationale de la Francophonie à l’initiative du Gouvernement du Canada, est aujourd’hui rejoint par celui de la France et de la Suisse Nous avons a soutenu en 2021 je le rappelle 18 projets de grande qualité dont nous allons suivre en 2022 la production également qui  va assez rapidement porter ses fruits… et nous sommes prêts avec l’Organisation Internationale de la Francophonie pour bientôt lancer le deuxième appel à projets…..

Et nous ne nous arrêterons pas là, car nous fourmillons d’autres idées…

 

Comment se porte le secteur de la production audiovisuelle sur le continent ? Comment évolue-t-il ?

Il y a de plus en plus de très beaux projets qui se développent, et de gros efforts sont entrepris par des producteurs formés talentueux, impliqués et dynamiques. Le secteur se porte mieux, il évolue positivement comme par exemple en Côte d’Ivoire et au Cameroun on l’on constate une grande émulation. Mais il n’y a pas de miracle non plus. Les investisseurs, en particulier étrangers restent encore frileux en ce qui concerne l’Afrique francophone. Cependant, si l’évolution est lente, elle est bien réelle. Ces choses prennent du temps, et le contexte est complexe depuis deux ans… Mais des décisions ont été prises dans certains pays pour soutenir et financer la culture, former les gens aux différents métiers de l’audiovisuel. De fortes initiatives internationales sont également créées pour soutenir la production d’Afrique Francophone (ACP, DENTAAL…), et les pays africains s’organisent également pour favoriser la coproduction « sud-sud » (SENTOO). Ces efforts conjugués commencent à porter leurs fruits. Nous sommes chez TV5MONDE résolument optimistes, ce qui ne nous empêche pas de rester concentrés et déterminés à saisir les opportunités et relever tous les défis qu’offre le continent africain.

 

 

Pays:

Panafricain