Fermer

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Je me connecte

Twitter et Facebook multiplient les initiatives pour un internet plus sûr

FacebookTwitterLinkedIn

Facebook, WhatsApp, Instagram sont de plus en plus plébiscités par les internautes du continent africain. Twitter n’est pas en reste. Avec une population toujours plus connectée, l’Afrique est pleine de promesse pour l’entreprise dirigée par Jack Dorsey, ayant lui-même manifesté son intérêt pour le continent à l’occasion d’un voyage itinérant organisé en 2019.

A l’instar de son concurrent Facebook, Twitter a souhaité prendre ses responsabilités en matière de contenu au regard des centaines de millions d’utilisateurs du continent.

Encourager la liberté d’expression tout en renforçant la sécurité de la communauté d’utilisateurs, c’est l’objectif que s’est fixé le géant du web qui, à son tour, se lance dans la bataille contre les Fake News. Ainsi, un étiquetage voire un retrait seront appliqués aux contenus photos et vidéos jugés trompeurs.

Cette nouvelle initiative est une réponse aux multiples critiques formulées à l’encontre des réseaux sociaux, accusés par les médias traditionnels d’être des vecteurs de désinformation.

Pour aller plus loin, Facebook a annoncé, le 14 février dernier, une nouvelle collaboration avec l’artiste Fally Ipupa afin d’illustrer son engagement pour un internet plus sûr.

En effet, le géant du web diffuse depuis vendredi dernier une campagne de sensibilisation sur la sécurité en ligne, mettant en scène la star de la musique africaine Fally Ipupa. Cette campgen diffusée largement sur Facebook à travers l’Afrique subsaharienne, met en avant les bonnes pratiques à utiliser pour protéger son compte, signaler ou partager une publication sur la plateforme. Fally Ipupa, icône médiatique d’origine congolaise, partage ainsi son expérience personnelle des réseaux sociaux afin de sensibiliser les internautes à une meilleure utilisation des outils numériques.

 » Nous tenons à ce que Facebook soit un lieu ouvert à tous et à la jeunesse en particulier. »a déclaré Jocelyne Muhutu-Rémy, Responsable des partenariats stratégiques avec les médias en Afrique subsaharienne (Facebook).  » C’est pourquoi nous proposons une gamme d’outils sur Facebook ou Instagram pour donner aux utilisateurs un contrôle total sur leur expérience, et les sensibiliser aux ressources qu’ils peuvent utiliser pour profiter en toute sécurité de la richesse des plateformes numériques. »

 

 

Pays:

Panafricain