Fermer

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Je me connecte

Paris et Dakar célèbrent la Journée de la Femme Digitale

FacebookTwitterLinkedIn

La 7ème édition de la « Journée de la Femme Digitale » se tiendra à Paris le 17 avril et à Dakar le 13 juin prochain.

Cet événement qui met la femme digitale à l’honneur se déroulera à Paris mais également sur le continent africain, dans la ville de Dakar. Force est  de constater que le secteur du numérique, en pleine croissance, manque cruellement de talents féminins, c’est pourquoi cet événement célèbre chaque année l’innovation au féminin pour plus de parité et d’égalité.

Avec pour thématique centrale « de nouveaux horizons », l’événement dépassera les frontières de l’Hexagone avec un deuxième rendez-vous organisé à Dakar, le 13 juin prochain.

Selon Delphine Remy-Boutang, co-fondatrice de la Journée de la Femme Digitale, fondatrice du JFD Club, de la Fondation Margaret et de l’agence the bureau : « L’Afrique est le premier continent de l’entrepreneuriat féminin dans le monde. Ainsi, 2019 marque le début de l’internationalisation de La Journée de la Femme Digitale, qui s’étendra annuellement sur le continent africain où les nouvelles technologies sont en plein développement et représentent un enjeu socio-économique déterminant. »

Les deux journées d’événement rassembleront des acteurs de l’économie digitale à Paris et Dakar autour de prises de paroles, d’échanges, de partages et de networking tournés vers une société numérique responsable et plus inclusive. 160 intervenants sont attendus pour cette nouvelle édition. Isabelle Mashola, fondatrice de la plateforme Isahit, Marie-Chrisitine Saragosse, Présidente de France Médias Monde ou encore Karim Sy, fondateur de Digital Africa, ont confirmé leur présence.

A lire aussi: Panafricaines, Irawo et Isahit : le pouvoir aux femmes

 

L’événement sera également marqué par la remise du Prix de la Femme Digitale Européenne et Africaine, décerné le 17 avril à Paris à la Maison de la Radio et célébré de nouveau à Dakar le 13 juin, à l’Hôtel Pullman.

Parmi les nominées « Afrique » figure notamment Rebecca Enonchong, fondatrice et CEO d’Appstech et l’ivoirienne Fayelle Ouane, co-fondatrice de Suguba, plateforme régionale qui a pour vocation de développer les écosystèmes entrepreneuriaux d’Afrique de l’Ouest.

Les lauréates bénéficieront de visibilité médiatique, de plateformes d’expression sur de grands événements internationaux, tel que Viva Technology.

 

A découvrir: Rétrospective 2018 – les femmes en Afrique francophone 

 

Pays:

France