Fermer

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Je me connecte

Article Abonné

Entretien avec Mamane, humoriste, homme de talent et de coeur

FacebookTwitterLinkedIn

Vous avez lancé à Paris et dans plusieurs villes de France, le festival CFA. Comment est née l’idée de créer un festival d’humour africain à Paris et quelles étaient vos ambitions ?

Depuis la création Gondwana-City Productions, à Abidjan, mon objectif n’a pas bougé : professionnaliser le secteur de l’humour africain et créer une économie pour permettre aux humoristes et techniciens de vivre décemment de leur art.  Après avoir monté le festival Abidjan Capitale du Rire, l’émission Le Parlement du Rire, des productions à l’échelle du continent, il nous a semblé naturel de partir à la conquête du monde en commençant par la France. D’où l’idée du CFA Festival. Il nous fallait un partenaire idéal, et ça a été Jérémy Ferrari, le célèbre humoriste français, qui a immédiatement collé avec notre philosophie de créer un pont entre l’Afrique et l’Europe. L’objectif étant d’aller vers ce public loin de l’Afrique, la diaspora africaine et afro-descendante, un public sevré de spectacles qui lui parlent et lui ressemblent, et le grand public français curieux et amateur de culture.

 

Le public était-il au rendez-vous ? Quel bilan pouvez-vous faire ?

Nous avons joué devant des salles pleines partout, à Paris et en tournée, à Bruxelles, Nantes, Lille, Bordeaux, Lyon, Marseille. Le public a répondu présent, et ce n’est qu’un début. Nous avons senti une demande d’Afrique, un besoin d’authenticité, et c’est ce que nous proposons aux gens : des humoristes africains, vivant en Afrique, qui viennent donner leur vision du monde. Nous prenons déjà date pour la 2è édition en 2020 avec un casting renouvelé, tant le réservoir d’artistes est énorme en Afrique.

 

Vous avez également ouvert il y a peu de temps le Gondwana Club à Abidjan. Qu’est-ce qui a motivé ce projet ?

 

Abonnez vous pour lire la suite de l’article

Abonnement AdWeKnow

Accédez à tous nos articles premium et aux archives.
Cliquez pour découvrir notre offre!

Je m'abonne

Pays:

Panafricain