Fermer

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Je me connecte

Gilbert Gross: l’inventeur des centrales d’achat publicitaire est mort

FacebookTwitterLinkedIn

Les hommes qui ont révolutionné leur métier et marqué leur époque sont rares.

Comme Marcel Bleustein-Blanchet qui a donné ses lettres de noblesse à la publicité, Gilbert Gross, qui est décédé le 27 mars,  a bouleversé le monde de l’achat d’espace et instauré un nouveau mode de fonctionnement.

En 1969 , Gilbert Gross créé avec le soutien de Michel Doliner ancien de Publicis, la Société générale de gestion de marketing et de distribution (SGGMD)  dont le nom n’a comme on s’en doute aucun rapport avec les initiales des 2 hommes.

L’idée était simple : plutôt que de négocier le prix des campagnes au coup par coup ou annonceur par annonceur , Gilbert Gross proposait aux médias, inquiets de l’arrivée  nouvelle de la publicité à la télévision, d’acheter de l’espace en gros et en grande quantité, en le payant à l’avance. En contrepartie  de cette garantie de revenus, les médias lui concédaient des taux de négociations beaucoup plus élevés  que la moyenne.

Fort de ces prix bas, Gilbert Gross obtenait de très gros annonceurs, la totalité de leur achat d’espace jusqu’ici géré au coup par coup par les agences de publicité .

En quelques années les plus gros annonceurs (Carrefour , Darty, Danone, Colgate..) ont rejoint SGGMD. Les Agences qui avaient, dans un premier temps,  critiqué cette approche se sont retrouvées dans l’obligation de créer leurs propres centrales d’achat dénommées désormais  Agences Media.

J’ai eu la chance de connaitre Gilbert Gross et de le côtoyer au cours des 15 années que j’ai passé chez CARAT. C’était un homme, discret, bienveillant, accessible, qu’on ne pouvait qu’admirer.

Il était de cette génération pour laquelle la parole donnée valait plus que tous les contrats du monde. Tout était consigné dans ses fameux carnets noirs que toute la profession connaissait.

C’était un visionnaire qui a su s’attacher le concours de grands professionnels comme Eryck Rebbouh et Bruno Kemoun fondateurs du Centre d’Achat Radio, Affichage et TV  (C.A.R.A.T) qui l’ont accompagné pendant de longues années et participé avec Francis Gross,  le frère de Gilbert,  au développement du Groupe CARAT au niveau international ( devenu AEGIS puis racheté par DENTSU en 2012).

« Gilbert Gross était un homme d’une grande humanité et d’une grande humilité malgré son incroyable succès. Il a « disrupté » tout un secteur d’activités qu’il a durablement réinventé. Il était très connecté au réseau Carat dont il est resté toute sa vie un ambassadeur actif et engagé, et un ami fidèle ».

Selon Thierry Jadot, président de Dentsu Aegis Network France, qui a annoncé jeudi dernier dans un communiqué la disparition de Gilbert Gross.

Pays:

France