Fermer

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Je me connecte

Entretien avec Sahifoulaye Kone, Directeur Marketing et Communication de RTI et directeur de RTI digital de la RTI

FacebookTwitterLinkedIn

Les chaines de la RTI font face, depuis le lancement des chaines de la TNT, à une concurrence importante, quel bilan tirez-vous de l’année écoulée pour chacune de vos chaines ? 

Ce fut une année riche en enseignements par rapport au marché, à nos clients et aux choix stratégiques opérés par notre Groupe.

Pour rappel notre ambition est d’être un acteur majeur sous régional des médias linéaires et digitaux.

Nos clients ont un fort attachement à la marque RTI : c’est la seule marque soixantenaire en Côte d’Ivoire, son histoire se confond avec celle du pays et elle est un symbole fort d’unité en termes de repères et d’accompagnement de plusieurs générations d’ivoiriens dans ses missions d’informer, éduquer et divertir.

Cet attachement est également illustré par les résultats de mesures d’audiences, qui plébiscitent la bonne position des chaines télé RTI1 et RTI2, la croissance de la dernière née LA3 qui obtient de très bons résultats sur les réseaux sociaux.

Toutes ces raisons font que nos clients B2B, que nous aimons bien appeler « les marques » nous choisissent sans hésiter afin d’atteindre leur objectifs de communication.

La concurrence, avec l’apparition des chaines de la TNT est un formidable moteur, car elle permet de se remettre en cause et de se bonifier.

Nous déroulons notre plan d’actions et notre feuille de route avec sérénité.

 

Quelles sont les principales nouveautés sur vos chaines en matière de programmes, en cette rentrée 2021 ?

De belles choses et quelques surprises sont prévues, mais permettez que je laisse la primeur des annonces de ces informations à mes collègues les directrices et directeurs de chaines.

Car souvenez-vous, le Groupe RTI c’est RTI1, RTI2, LA3, Radio Côte d’Ivoire, Fréquence 2, la Station Régionale de Bouake (TV et Radio) et la chaine Digitale.

Chaque antenne a sa ligne éditoriale et ses programmes.

 

Le groupe RTI a depuis plusieurs années pris de nombreuses initiatives dans le domaine du digital. Quelles sont vos innovations les plus marquantes de ces derniers mois et quelles sont vos performances dans ce domaine ?

Je dirais la plate-forme VOD intégrée au site web www.rti.ci, qui permet une expérience digitale unique en ce sens que l’internaute peut parcourir le site par les chaines ( RTI1, RTI2, La 3, Radio CI, Frequence2, RTI Bouake) ou par les thématiques ( information, divertissements, sport, magazines, séries et fictions…)

Toute la richesse des contenus des chaines du groupe sont désormais à portée de clic et de scroll.

La RTI se positionne avec plus de 4 M d’abonnés sur l’ensemble de ses pages Facebook soit une évolution de 31% par rapport à 2020

Instagram + 480 k soit une évolution de +19%, Twitter +800 k avec une évolution de 5%.

Une des grandes innovations est la synergie entre le Marketing et la direction du Digital qui vont désormais de paire.

Les offres élaborées et communiquées à la direction commerciale sont désormais des offres globales, c’est-à-dire TV, Radio et Digital.

 

 

Toutes les chaines ivoiriennes sont à la recherche de programmes de fiction africaine spécialement celles produites en Côte d’ivoire. Quelle est la position de la RTI en matière de production, de co-production ou d’acquisitions de ce type de programmes ?

Le Groupe RTI a créé en 2014, RTI Distribution dans le cadre d’une stratégie globale de développement de la fiction « Made In Côte d’Ivoire ».

De 500 heures de programmes à son lancement en 2014, elle a continué de renforcer son catalogue notamment à la suite des nombreux projets de coproductions, pour atteindre à ce jour près de 1 200 heures de programmes.

RTI Distribution dirigé par Mme  Ana BALLO, se positionne aujourd’hui comme le principal exportateur de programmes de fictions ivoiriennes à travers le monde car elle a pu développer un vaste réseau, avec un portefeuille de clients diversifiés composés de chaînes TV Africaines et internationales, de plateformes VOD, d’agrégateurs de contenus pour les compagnies aériennes.

Elle co-produit avec des producteurs  nationaux et internationaux dont la France, l’Afrique du Sud, l’Inde et bien d’autres. Le réseau de RTI Distribution couvre plus de 80 pays.

 

La mesure de l’audience est l’ un des sujets évoqués lors de la table ronde sur le thème de la viabilité économique des acteurs de la TNT organisée par la HACA avant l’été. Quel est le point de vue de la RTI sur ce sujet ?

La Haute Autorité de la Communication Audiovisuelle a toute la compétence et la légitimité pour se saisir d’un tel dossier.

La mesure d’audience est une dimension critique dans l’activité de tout opérateur de médias

Ce sont les résultats issus de ces mesures qui assurent aux antennes, leur crédibilité sur le marché et leur attractivité vis-à-vis des annonceurs.

Il est très important d’être impartiaux dans les résultats sur lesquels nous nous appuyons.

Nous l’avons si bien compris, que nous avons travaillé avec un ivoirien : ChoiceMy, et deux français : Kantar et Médiamétrie.

Les résultats ainsi obtenus sont  d’importants KPI qui nous permettent un meilleur suivi des leviers d’améliorations choisis par le groupe.

Comme vous le constatez le Groupe RTI a plus que jamais innové dans sa vision, et son approche marché.

Et c’est enfin un honneur et challenge passionnant pour les équipes du marketing et du digital de travailler avec toute la grande famille RTI, à la transformation du Groupe à un moment aussi important de sa vie.

 

 

 

Pays:

Côte d'Ivoire