Fermer

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Je me connecte

Article Abonné

Entretien avec Delphine Remy-Boutang, co-fondatrice de la Journée de la Femme Digitale

FacebookTwitterLinkedIn

Delphine Rémy Boutang a travaillé près de 14 ans chez IBM, en Angleterre et aux Etats-Unis avant de rentrer en France en 2013 pour entreprendre. Elle a créé The Bureau, une agence de communication digitale. En parallèle, elle a choisi de lancer la Journée de la Femme Digitale dont la première édition s’est tenue en 2013. Un événement annuel dédié à l’entreprenariat féminin et à la place des femmes dans le numérique.

 

Vous avez lancé une nouvelle édition de la journée de la femme digitale. Qu’est-ce qui a motivé le lancement d’un tel événement ?

Mon expertise réside dans la communication. Je pense que communiquer c’est éduquer. Au moment de lancer la Journée de la Femme Digitale, je pensais qu’il était urgent de changer les mentalités au regard de l’image de la femme, d’éduquer et de mettre en avant des rôles modèles de femmes qui entreprennent et intra-prennent dans l’univers de la Tech. A mon retour en France, j’ai pu constater qu’il y avait de nombreux événements organisés sur cette thématique-là avec encore très peu d’intervenantes représentées. Aujourd’hui, on s’aperçoit que les mentalités ont changé. De nombreuses initiatives sont lancées pour valoriser les femmes qui entreprennent mais cela est encore très récent et les femmes sont encore sous-représentées dans la Tech, un secteur qui représente pourtant le futur. Il faut changer cela et le digital apparait comme un accélérateur historique de parité.

Nous avons donc choisi de créer un événement public, ouvert à tous pour montrer à travers un spectre de représentations le plus large possible, que tout le monde peut entreprendre.

Abonnez vous pour lire la suite de l’article

Abonnement AdWeKnow

Accédez à tous nos articles premium et aux archives.
Cliquez pour découvrir notre offre!

Je m'abonne

Pays:

Sénégal