Fermer

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Je me connecte

Entretien avec Michel Mutombo Cartier, Directeur Général de A+ et A+ Ivoire

FacebookTwitterLinkedIn

C’est l’heure de la rentrée pour les chaines A+ et A+ Ivoire. Comment s’annonce-t-elle ?

Cette rentrée 2022 s’annonce riche en contenu. Pour l’occasion, nous avons redéfini nos objectifs et pouvons d’ores-et-déjà annoncer plusieurs grandes nouveautés qui vont arriver sur les chaines avec du sport, du rire avec une nouvelle émission hebdomadaire, et des programmes de divertissement « revisités » pour l’occasion.

Côté séries, nous allons proposer un florilège de nouvelles séries venues de toute l’Afrique : du Mali au Burkina Faso en passant par le Sénégal.

 

Commençons par le sport, quelles sont les nouveautés attendues dans la grille de programmes ?

Nous diffusions déjà du sport avant cette rentrée 2022 avec une matinale dédiée à la remise en forme avec l’émission « On est en forme » qui cartonne auprès du public mais cette année, nous allons diffuser quelques-unes des plus belles affiches du championnat ivoirien de ligue 1 avec des rendez-vous hebdomadaires le samedi à 15h et le dimanche à 18h (la diffusion a d’ailleurs démarré). A l’issue des matchs diffusés en direct, nous proposerons aux téléspectateurs un magazine intitulé « Les Koumanli de Foot » pour décrypter l’intégralité du match et du championnat ivoirien avec notamment des interviews exclusives des entraineurs. L’ambition étant de masculiniser davantage l’antenne là, où aujourd’hui, nous captons davantage le public féminin.

 

Et côté divertissement, quelles sont les nouveautés ?

Nous avons officiellement lancé le 4 septembre dernier une nouvelle émission « On est versé » avec le talentueux humoriste Joël. Nous proposons une émission familiale dans laquelle, pendant 26 minutes, 2 humoristes confirmés viennent s’affronter dans un « « battle » de rires sur une thématique imposée. A retrouver tous les dimanches à 16h55 !

 

Au-delà de ces nouveautés, comment avez-vous choisi de renforcer les programmes phares de la chaine ?

Nous avons effectivement choisi de retravailler des programmes existants qui font le cœur de notre antenne à l’instar de l’émission « On se dit les Gbê ». Nous avons certes renforcé la partie éditoriale avec des thématiques nouvelles mais globalement la « recette » A+ Ivoire reste la même car elle fonctionne bien. Nous sommes également repartis sur une saison 2 du jeu familial « Tu me connais ». Nous avons été très agréablement surpris du succès de la première saison alors nous souhaitons poursuivre mais en faisant le pari d’accentuer le côté « jeu » de l’émission.

Enfin, les téléspectateurs retrouveront également notre émission culinaire « Recettes d’Afrique », proposant ainsi un tour de l’Afrique des chefs.

Sur le front des séries quelles sont les grandes séries attendues pour cette année ? 

Nous démarrons cette rentrée 2022 avec une nouvelle série malienne « Un dimanche à Bamako » diffusée du lundi au vendredi à 15h. C’est une série qui mêle trois intrigues autour de la thématique du mariage. Nous repartons également sur une saison 2 de la série « Impact » produite au Sénégal par Marodi TV et la saison 3 de la série « Infidèles » depuis le 12 septembre.

Nous avons eu aussi de gros succès de séries en Côte d’Ivoire qui feront sûrement l’objet d’une deuxième saison à diffuser sur nos chaines… En termes d’ambition, nous souhaitons continuer à parcourir et représenter toute l’Afrique à travers des séries camerounaises, ivoiriennes ou encore sénégalaises. Quant à leur diffusion, nous conservons la même tranche horaire qui débute à 15h.

Comment les séries qui ne sont pas des productions ivoiriennes sont-elles accueillies par le public en local ?

Sur la case « création » sur laquelle nous passons beaucoup de temps et investissons beaucoup, nous constatons bien que les séries rencontrent un réel succès même si celles-ci ne sont pas ivoiriennes. Je peux prendre l’exemple notamment de la série « Madame, Monsieur » qui nous vient du Cameroun. Un vrai carton en Côte d’Ivoire ! si bien que nous avons fait venir les acteurs de la série pour une avant-première organisée ici dans le pays. Les séries à succès signées Marodi TV fonctionnent aussi très bien ! Quand les histoires sont belles et que la qualité est là, c’est un succès !

En termes d’audience, comment définiriez-vous la position d’A+ Ivoire ?

A+ Ivoire est la première chaine écoutée en Côte d’Ivoire et nous sommes très satisfaits des audiences réalisées. Elles se portent bien. Sur nos cœurs de contenus nous sommes clairement devant. La RTI étant très présente sur la partie journaux télévisés. Nous préférons néanmoins rester humbles car nous sommes conscients que tout peut changer malgré cette longueur d’avance. La mesure d’audience est un réel sujet et nous travaillons main dans la main avec les autres chaines de la TNT pour réussir à avoir des audiences régulières et consensuelles. C’est un élément clé pour le développement du secteur et pour les annonceurs. Nous sommes en cours de discussion avec la HACA pour construire le marché publicitaire dont on a besoin.

Pays:

Côte d'Ivoire