Fermer

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Je me connecte

DATAXIS prévoit le triplement des revenus du streaming musical en Afrique d’ici 2026

FacebookTwitterLinkedIn

Selon DATAXIS qui vient de publier une étude prospective sur l’évolution des revenus du streaming musical en Afrique, ceux-ci devraient plus que tripler en 5 ans passant de 92,9 millions de USD en 2021 à 314,6 Millions d’USD en 2026.

Bien qu’aujourd’hui 86 % des revenus proviennent de 5 principaux pays africains ; Afrique du Sud, Egypte, Nigéria, Algérie et Maroc, DATAXIS voit dans la décision récente de Spotify d’élargir sa diffusion à 39 pays africains, le signe de l’attractivité du continent dans sa globalité.

L’institut met bien sûr en avant les limitations liées aux infrastructures, à la faible pénétration d’internet dans certains pays et aux faibles revenus de la population. Malgré cela le marché africain représente, grâce à la taille de sa population, un énorme potentiel de croissance.

Bien sûr les opérateurs doivent adopter des stratégies sur-mesure afin de prendre en compte le faible niveau de connectivité, le faible pouvoir d’achat de la population et le piratage qui est dans chaque pays un véritable enjeu .

DATAXIS cite l’exemple de la plateforme kenyane MDUNDO qui a choisi de travailler en étroite collaboration avec les artistes en leur rétrocédant 50% de leur revenus. Cette stratégie de partenariat avec les artistes est également suivie par AUDIOMACK une plateforme chinoise et le distributeur ZIIKI MEDIA.

BOOMPLAY, lancée au Nigeria, a noué un partenariat avec le fabricant de téléphones TRANSSION permettant à BOOMPLAY d’être intégré sur tous les smartphones TRANSSION vendus sur tout le continent.

 

Lire aussi : revenus de la musique enregistrée : +18,5% au niveau mondial, + 9,6 en Afrique Subsaharienne en 2021

Pays:

Panafricain