Fermer

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Je me connecte

Le streaming musical gagne l’Afrique francophone

FacebookTwitterLinkedIn

En Afrique comme dans le reste du monde, la révolution du numérique a complètement bouleversé l’industrie musicale. Les nouveaux modes de consommations émergent et les plateformes de musique en ligne se développent.

Richesse musicale, population jeune, fort taux de pénétration du mobile, multiplication des initiatives pour démocratiser l’accès à internet, sont autant d’opportunités pour le développement du streaming musical. Même si le marché apparaît encore peu exploité, le continent accueille de plus en plus d’acteurs.

L’Afrique anglophone constitue un véritable vivier d’initiatives dans le domaine, avec l’appui des opérateurs télécoms. Pour ce qui est de la partie francophone, le développement est encore timide mais représente un réel potentiel.

Récemment, la plateforme nigériane Boomplay lancée en 2015 a choisi de mettre le cap sur l’Afrique francophone en y développant ses activités grâce à des accords conclus avec des partenaires du secteur implantés sur le territoire.

Outre les acteurs locaux, les géants internationaux convoitent des opportunités de développement sur le continent.  Au début du mois d’avril, c’est Apple qui a choisi de se lancer sur les marchés africains. Ainsi, la société américaine a lancé ses services Apple store et Apple Music dans une vingtaine de pays africains. Pour la zone francophone, la Côte d’Ivoire, le Cameroun ou encore la République Démocratique du Congo pourront ainsi avoir accès au catalogue Apple. Cette annonce marque une nouvelle étape pour le géant américain qui souhaite renforcer sa présence à l’international, au lendemain d’une crise sanitaire mondiale où les plateformes en ligne ont largement été plébiscitées par les populations confinées.

 

Lire aussi: « Media Business et Musique en Afrique », la vision d’Olivier Laouchez PDG du groupe Trace

Pays:

Panafricain