Fermer

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Je me connecte

La rwandaise Louise Mushikiwabo, nouvelle Secrétaire générale de la Francophonie

FacebookTwitterLinkedIn

A l’occasion du 17ème Sommet de la Francophonie organisé dans la capitale arménienne d’Erevan, Louise Mushikiwabo, actuelle Ministre des Affaires étrangères du Rwanda, a été élue nouvelle Secrétaire générale de la Francophonie. Elle est la première femme africaine à incarner la francophonie sur la scène internationale.

Elle succède ainsi à Michaëlle Jean, diplomate canadienne et première femme à être élue à la tête de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF).

Marquée de près et à jamais par le génocide des Tutsis de 1994, Louise Mushikiwabo, ancienne directrice de la communication de la Banque africaine de développement en Tunisie, décide de revenir en 2008 dans son pays natal pour exercer les fonctions de ministre de la communication puis comme Ministre des Affaires étrangères auprès du président Paul Kagame.

C’est donc à l’âge de 57 ans qu’elle prend la tête de l’OIF qui compte 54 Etats et gouvernements membres, 7 membres associés et 27 pays observateurs.

Pendant les quatre prochaines années, elle conduira l’action politique de la Francophonie. Désignée comme « clé de voûte du dispositif institutionnel de la Francophonie », son rôle sera d’assurer un lien direct entre les instances et le dispositif opérationnel de la Francophonie à l’international.