Fermer

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Je me connecte

IROKO réduit ses investissements sur le continent africain

FacebookTwitterLinkedIn

Le distributeur de films nigérians accuse le coup de la crise sanitaire du COVID-19 et de la dévaluation de la devise nigériane et prend de nouvelles dispositions pour la suite de ses activités.

Selon Jason Njoku, PDG d’IROKO, les difficultés économiques que connait le Nigéria impose de redéfinir les objectifs de la société pour les mois à venir. Pour faire face aux différentes pertes, le PDG souhaite se concentrer sur les marchés américain et européen qui représentent 80% des revenus de la société, et réduire ses investissements sur le continent africain. De plus, IROKO devrait licencier 150 membres du personnel.

Rappelons que CANAL+  a racheté les activités contenus d’Iroko en 2019 pour renforcer ses activités d’édition et de production au Nigeria, l’une des industries cinématographiques les plus dynamiques au monde : chaînes TV sous la marque ROK et production de films et séries Nollywood (300 films et 20 séries par an).

Cette activité désormais totalement déconnectée de l’activité SVOD (distribution)  aujourd’hui en difficulté, est maintenant intégrée au sein de Thema et poursuit son développement

 

 

Pays:

Panafricain