Fermer

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Je me connecte

Le gouvernement sénégalais soutient le développement des startups

FacebookTwitterLinkedIn

Ces dernières années ont su démontrer que l’Afrique pouvait compter sur un réseau de startups en plein essor. Même si les financements ne rivalisent pas encore avec d’autres régions du monde, le potentiel du continent est réel.

Pour soutenir le développement du réseau de jeunes pousses locales, le gouvernement sénégalais a annoncé dernièrement une nouvelle mesure d’exonération fiscale pour les porteurs de projets.

Ainsi, la nouvelle loi permettra l’exonération d’impôt à toutes les startups et entreprises créées à partir du 01 Janvier 2020 ainsi que celles créées en 2019 et ce, pendant une durée de trois ans à compter de la date de création de la société.

L’écosystème entrepreneurial sénégalais peut se réjouir de cette nouvelle mesure mise en place et visant à améliorer l’accompagnement des PME sur le territoire national. Selon la déclaration faite par le Ministère des Finances et du Budget :« l’objectif général de ces modifications est la mise en place d’une fiscalité plus adaptée qui allie simplicité et efficacité, en vue de favoriser le développement harmonieux des PME, qui constituent un important levier pour la croissance économique, tant en termes de création d’emplois qu’en termes de diversification de la production nationale. »

 

Lire aussi: Paps et Wizall, les startups qui font bouger l’Afrique

Pays:

Sénégal