Fermer

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Je me connecte

La Francophonie accompagne les cinéastes du Sud au Festival de Cannes 2021

FacebookTwitterLinkedIn

Comme chaque année, la Francophonie est présente au Festival de Cannes, qui se tient du 6 au 17 juillet 2021 : elle accompagne les cinéastes francophones du Sud à travers les activités du Pavillon des cinémas du monde et son appui aux films retenus dans la sélection officielle.

Depuis plusieurs années, l’OIF est un partenaire engagé du Pavillon des cinémas du monde de l’Institut français, pour favoriser l’émergence de la jeune création des pays du sud sur le marché international. Le Pavillon est inauguré le 8 juillet. En son sein, la «  » « Fabrique Cinéma » accompagne dix jeunes réalisateurs ou producteurs du monde entier et les met en contact avec des professionnels (coproducteurs, distributeurs, vendeurs internationaux).

Parmi ceux-ci, la Fabrique accueille cette année des participants issus de deux pays francophones : la productrice et le réalisateur gabonais Samantha Biffot et Amédée Pacôme Nkoulou, pour leur premier projet de long-métrage de fiction intitulé « La fresque des oubliés » ; et les producteur et réalisateur égyptiens Mark Lotfy et Marouan Omara pour leur second projet de long-métrage (documentaire) : « The Missing Planet » ; la marraine de cette édition est la cinéaste libanaise Danielle Arbid.

Autre temps fort de cette présence de l’OIF à Cannes, le lancement* le 9 juillet de la plateforme « OuiCoprod.org » toujours dans le cadre du Pavillon des cinémas du monde : cette plateforme doit permettre de promouvoir et de générer des partenariats et des financements au profit de 50 projets ACP bénéficiant de fonds européens dans le cadre du projet Clap ACP, un programme bénéficiant d’un cofinancement de l’UE et du soutien de l’Organisation des Etats ACP.

 

Enfin, signalons la présence à Cannes de trois long-métrages francophones soutenus** par l’OIF dans le cadre du Fonds image de la Francophonie :

– « Haut et fort », du réalisateur marocain Nabil Ayouch, est présenté en compétition officielle

– « Freda », de la cinéaste haïtienne Gessica Généus, est en compétition dans la section « Un certain regard » et concoure à la Caméra d’Or (prix du meilleur premier film)

– « Feathers », de l’Egyptien Omar El Zohairy, est sélectionné dans le cadre de la Semaine de la critique

 

 

Communiqué de presse

Pays:

Panafricain