Fermer

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Je me connecte

Entretien avec Sahifoulaye Koné, Directeur de RTI Digital

FacebookTwitterLinkedIn

Sahifoulaye Koné a débuté sa carrière à Côte d’Ivoire Telecom en 2000 avant d’intégrer l’équipe communication de la Direction International d’Orange France (AMEA). Il rejoint la RTI en 2014 sous l’impulsion du DG Ahmadou Bakayoko qui le nomme en 2015 responsable du Multimédia et de la communication puis en 2018, Directeur de RTI Digital du premier groupe de médias ivoirien.

 

Pouvez-vous nous décrire vos activités ? Comment êtes-vous organisés au sein de la Direction Digitale de la RTI ?

Nous travaillons chaque jour avec les directions des chaines tv et radio pour engager une relation directe avec les téléspectateurs.

Les objectifs que nous ont fixés la Direction Générale pour 2019 sont :

–           Développer l’offre éditoriale et de nouveaux services,

–           Augmenter le trafic des supports digitaux,

–           Améliorer la monétisation.

 

Pouvez-vous nous présenter la stratégie digitale de la RTI ?

Elle est très simple: anticiper et préparer les grandes mutations numériques du Groupe RTI vis-à-vis des clients (téléspectateurs, auditeurs, internautes) et proposer les meilleurs contenus à nos communautés grandissantes.

 

Comment vous positionnez-vous sur les différents canaux ?

Nous avons pour objectif d’être avant tout une référence sur le digital en Côte d’Ivoire. De ce fait, nous sommes présent sur les différentes plateformes : site internet avec plus de 4 millions de visites en 2018, applications mobiles avec plus de 86 millions de visites, Youtube avec plus de 160 millions de vues, les différents réseaux sociaux avec plus de 3 millions d’abonnés.

 

Quels sont pour vous les enjeux du développement des médias sur le digital ?

En ce qui concerne la RTI les enjeux principaux sont : le positionnement et la fidélisation de l’audience.

De nombreux acteurs sont présents avec des programmes challengeant de plus en plus ceux de la RTI.

Comment être disponible et donner ce qu’il veut au moment où il le souhaite à son client ? C’est la toute notre problématique !

 

Facebook, les différents médias, la presse … Qui sont vos concurrents ?

En quelque sortes ce sont tous des concurrents à leur niveau, nous avons aujourd’hui grâce à internet un accès illimité à une base de données d’informations et de contenus.

Aussi en étant sur son smartphone on peut avoir accès aux résaux sociaux mais aussi à de la presse numérique, à du contenu divers (film, série, documentaire…).

C’est ce qui est passionnant dans ce monde du digital !

 

La RTI a annoncé récemment sa volonté de prendre part à la lutte contre les Fake News. Un combat qui se fera en grande partie sur le digital. Pouvez-vous nous en dire plus ?

Avec les réseaux sociaux il y a toutes sortes de nouvelles, qui se propagent plus ou moins rapidement. Il est difficile pour l’internaute de savoir où se trouve la vérité.

Une fois qu’une information est diffusée par la RTI, elle fait office de référent car ce sont les informations officielles que nous communiquons aux populations. C’est pourquoi RTI info, avant de diffuser une information, entreprend un véritable travail journalistique pour fiabiliser l’information. La direction de l’information en plus de RTI info a lancé les vérificateurs, une communauté permettant le partage et la vérification des informations reçues par les internautes.

 

Pays:

Côte d'Ivoire