Fermer

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Je me connecte

Article Abonné

Entretien avec Jérôme Dutoit, Directeur Général de la chaine Melody

FacebookTwitterLinkedIn

Agé de 47 ans, Jérôme Dutoit vient de l’univers de la télévision. Diplômé du DESS de Droit et Administration de la Communication Audiovisuelle (Paris I), Jerôme Dutoit débute sa carrière chez TF1 en 1991 comme chargé d’études à la direction du marketing puis rejoint IMCA en 1994 en qualité de consultant dans l’accompagnement de producteurs et diffuseurs dans leur développement. Il intègre le groupe Canal+ en 1998 pour occuper les postes de responsable des études programmes, puis chargé de mission à la Direction de la Stratégie et enfin, responsable Business Développement à CANALSAT.

C’est en 2014 que Jérôme Dutoit rejoint la chaîne Melody en qualité de Directeur Général aux côtés de Bruno Lecluse, Président et fondateur de la chaîne.

 

Vous avez lancé votre chaine Melody d’Afrique en août 2017, quel bilan pouvez-vous tirer aujourd’hui ?

La chaine principale Melody existe depuis 18 ans. Nous avons repositionné la chaine il y a 4 ans, sur une thématique « Divertissement vintage ». Depuis, la chaine s’est fortement développée. En France, Melody est devenue la première chaine musicale et la première chaine de divertissement selon NPA Conseil. Au-delà de la chaine d’origine, nous avons choisi de lancer Melody d’Afrique en 2017. Et ce, pour plusieurs raisons :

Premièrement, la musique occupe une place considérable en Afrique et elle est un vecteur important d’abonnement pour les chaines de télévision. Il n’existe que quelques très belles chaines musicales de qualité mais qui s’adressent à un public très jeune, avec une offre de musique urbaine et contemporaine. Ce qui est paradoxal quand on sait que les légendes des musiques africaines sont vénérées par l’ensemble de la population du continent. Toutefois, ces légendes comme les artistes de rumba congolaises ou Papa Wemba ne sont écoutées qu’en radio ou dans les cabarets. Aucune chaine de télévision n’y était complément dédiée.

 

Abonnez vous pour lire la suite de l’article

Abonnement AdWeKnow

Accédez à tous nos articles premium et aux archives.
Cliquez pour découvrir notre offre!

Je m'abonne

Pays:

France