Fermer

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Je me connecte

Entretien avec Aurélie Eliam, Hannane Ferdjani et Khady Touré, des « Femmes d’Ici » sur NCI, la Nouvelle Chaine Ivoirienne

FacebookTwitterLinkedIn

Aurélie Eliam  Hannane Ferdjani et Khady Toure sont co-animatrices de la nouvelle émission Les Femmes d’Ici proposée à partir du 14 décembre sur la nouvelle chaine ivoirienne NCI.

Elles nous parlent de leur nouvelle émission.
Aurélie Eliam  est actrice et animatrice. Elle a commencé sa carrière avec la série télévisée «  Docteur Boris », puis enchaîné sur « Brouteurs.com » et dans des films comme « Et si Dieu n’existait pas » puis « The CEO » au Nigeria. Elle a été également animatrice de l’émission « Showtime » avec Didier Bleou SUR RTI2

Hannane Ferdjani  a un parcours de « journaliste voyageuse ». Elle est  passée par des rédactions de chaines de TV à Paris puis en Chine puis en Afrique du Sud. Son amour du reportage et  du storytelling l’a poussé à explorer et à occuper des postes de présentatrice, productrice et reporter notamment au sein du groupe Euronews.

Khady Touré qui a étudié le journalisme et la communication est actrice mais aussi productrice de cinéma et directrice d’une entreprise de Communication

 

Qu’évoquent pour vous « Les Femmes d’Ici » ?
Hannane Ferdjani : D’immenses possibilités : l’opportunité de discuter de thèmes qui importent non seulement aux femmes mais à la société de manière générale. « Les femmes d’ici » sont plurielles, fortes, intelligentes, drôles et dynamiques.
Khady Touré : Je pense que c’est très bien d’avoir une lucarne dédiée à la Femme. Les téléspectateurs ont besoin de voir la société vue par les femmes.
Aurélie Eliam : « Les femmes d’ici » m’inspirent le respect, la considération et la diversité que la femme africaine a en elle ; car la femme africaine est plurielle, remplie de valeur et de talent qui mérite qu’on en parle au travers de cette émission.

C’est un nouveau programme, à quoi devons-nous nous attendre?
K T : Vous devez vous attendre à du peps. (Rire) ; à des sujets tous aussi excitants que passionnants.
H F : Il faut s’attendre à un programme franc, varié, accessible et attachant. Aucun sujet ne sera tabou et on parlera de tout avec enthousiasme et décontraction.
A E: Ça sera un programme rempli de bonne humeur, de sujets palpitants, mais aussi d’enseignement et de diversité.

Est-ce que « les femmes d’ici » ne traitera que des sujets dits féminins ?

K T : Non pas forcement. Ce sera assez équilibré . Et surtout nous choisiront des sujets qui touchent tout le monde.
A E : Ce programme sera en quelque sorte la fenêtre à travers laquelle nous pourrions analyser la femme sous toutes ses facettes. Ce sera aussi un programme éducatif qui aidera à apprendre et à connaître plus en profondeur des sujets jamais évoqués auparavant.
HF : Nous n’aurons aucune limite. Surtout pas de limite liée au genre !!!

En quoi est ce que votre programme sera différent de ce qui se fait actuellement ?

H F: Notre programme sera différent aussi bien dans sa forme et son fond. Nous proposerons un talk qui aborde des thématiques d’importance avec rigueur et sans craindre la controverse. Nous tacherons de toujours prendre le pouls de la société et de rester actuelle.
A E : « Les femmes d’ici » sera différent dans le sens où c’est un programme qui se veut dynamique et rempli de rubriques intéressantes. Les sujets seront évoqués plus en profondeur et nous serons là pour apporter la bonne humeur et la joie sur le plateau.
K T : Notre programme est 100% franc-parler, c’est totalement à cœur ouvert et on dira ce que beaucoup pense tout bas.

« LES FEMMES D’ICI », animé par Khady Touré, Hannane Ferdjani, Aurélie Eliam et leurs chroniqueuses du Lundi au Vendredi dès 13h05 à partir du 14 Décembre sur NCI, la Nouvelle Chaine Ivoirienne.

 

Pays:

Côte d'Ivoire