Fermer

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Je me connecte

Entretien avec Sandrine Ochou, fondatrice de OSE TV

FacebookTwitterLinkedIn

Sandrine Ochou a créé OSE TV en 2017. Après avoir terminé son école de journalisme ( l’ISTC d’Abidjan), elle décide de créer sa Web TV dans le but de développer  et de mettre en valeur l’entreprenariat en Côte d’Ivoire. OSE TV a été récompensée récemment aux Awards de la presse numérique de Côte d’Ivoire, en étant sacrée deuxième meilleure Web TV en  Côte d’Ivoire.

 

Comment définiriez-vous la mission principale d’OSE TV ?
OSE TV est une Web TV et une agence de communication dédiée à l’entrepreneuriat et au leadership qui permet aux Start-up, aux PME de communiquer facilement, à moindre coût et avoir de la visibilité.

L’ambition d’OSE TV est de mettre en valeur les entrepreneurs de Côte d’Ivoire, quel que soit le secteur d’activité dans lequel ils exercent. Nos principales émissions comme OSE TA PUB ou OSE POUR AGIR permettent aux dirigeants d’entreprises de présenter leur société et faire partager au grand public leurs expériences, leurs difficultés et leurs réussites.

 

Quel est votre business modèle ?


Notre principale source de revenus provient de la réalisation de publi-reportages pour le compte des entreprises. Nous sommes également devenus une agence de communication au service des entreprises .
En quoi OSE TV est-elle différente d’une chaîne de télévision ?
Les moyens nécessaires pour exploiter une Web TV sont moins important que ceux d’une chaîne de télévision. Nous n’avons pas, pour des raisons économiques, de diffusion en direct mais tous nos programmes sont accessibles 24 heures sur 24 , 365 jours par an.
Bien entendu nous ambitionnons de devenir une chaîne de télévision. J’étudie en particulier la possibilité de le faire et de développer notre concept au Burkina, au Mali ou au Bénin car de nombreuses entreprises de la sous-région nous démarchent.

 

Vous avez récemment lancé une initiative pour sensibiliser les jeunes à l’entreprenariat…


Effectivement depuis le 25 août nous avons lancé une caravane de sensibilisation sur l’entreprenariat : « ON OSE POUR FAIRE BOUGER LES CHOSES ».

Notre objectif est d’informer, sensibiliser et motiver les populations sur le fort potentiel qu’elles représentent pour le développement socio-économique de leurs régions.

« ON OSE POUR FAIRE BOUGER LES CHOSES » a pour sa première édition posé ses
valises à AGBOVILLE d’où le nom de la caravane OGBOBA ON OSE POUR FAIRE BOUGER LES CHOSES.

Du 25 Août au 30 Octobre, près de 90 jeunes et femmes d’Agboville et des villages environnants suivront des formations dans différents secteurs d’activités notamment la cosmétique, la pâtisserie, l’élevage, le recyclage. À l’issue de ces formations nous espérons que ces jeunes ouvrent leur entreprise et développent l’emploi au niveau local. Il faut dire que la plupart de ces jeunes sont diplômés et motivés mais qu’ils ne trouvent pas le travail sur le marché de l’emploi.
Comment financer-vous cette initiative ?
Pour l’instant la totalité de cette initiative est financée par des financements personnels. Les pouvoirs publics n’ont pas suivi ce qui rend les choses assez difficiles. Néanmoins, ce n’est que la première édition nous espérons que l’année prochaine nous obtiendrons plus de soutien.

 

Comment OSE TV s’insère dans ce dispositif ?
Cette caravane correspond en tous points aux valeurs que nous défendons au quotidien chez OSE TV. Les images que nous tournons durant les formations nous fournissent une matière passionnante qui  nous sert à produire des émissions pour la chaîne.

 

Pays:

Panafricain