Fermer

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Je me connecte

Coupe d’Afrique des Nations, un report inattendu pour la Côte d’Ivoire

FacebookTwitterLinkedIn

La prochaine CAN qui devait se tenir au mois de juin 2023 en Côte d’Ivoire a été décalée à janvier/février 2024.

Ces dernières semaines les annonces sur l’état d’avancement des travaux de construction ou d’aménagement des stades,  l’implication pleine et entière de l’Etat ivoirien ou les accords de partenariats du côté de la RTI semblaient être  des signes rassurants sur la bonne tenue de la CAN 2023 à la date initialement prévue.

Malheureusement des pluies diluviennes et d’importantes inondations ont frappé la Côte d’Ivoire au mois de juin perturbant gravement la vie locale.

Dans ce contexte, le nouveau président de la Confédération africaine de football (CAF), Patrice Motsepe, a donc décidé, dimanche 3 juillet de reporter la CAN au début de l’année 2024

« On ne veut pas prendre le risque d’avoir une compétition sous le déluge », a-t-il précisé lors d’une conférence de presse à Rabat (Maroc), garder le même calendrier « ne serait pas bon pour le football africain et son image ».

Cette décision prudente est néanmoins surprenante. En effet, les conditions climatiques du mois de juin en Côte d’Ivoire ne peuvent être une découverte pour personne.

Rappelons que la CAN qui se tenait traditionnellement en janvier/février avait été décalée au mois de juin pour permettre notamment aux clubs européens où évoluent la plupart des meilleurs footballeurs africains de libérer plus facilement leurs joueurs : c’était une des mesures phares du président Ahmad AHMAD qui avait fait voter ce nouveau calendrier en 2017 malgré l’opposition du président qui l’avait précédé qui jugeait que le climat ne le permettrait pas.

Finalement la CAF n’aura peut-être jamais lieu en juin : celle jouée au Cameroun avait déjà été décalée à janvier 2022 à cause du COVID mais également pour des raisons climatiques et celle qui devait se dérouler en Côte d’Ivoire en janvier sera finalement décalée à janvier/février 2024.

Le nouveau président de la CAF vient de rouvrir le débat.

 

 

Pays:

Côte d'Ivoire