Fermer

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Je me connecte

Après le Cameroun, Jumia met fin à ses activités en Tanzanie

FacebookTwitterLinkedIn

Quelques semaines après la fermeture de sa filiale au Cameroun, Jumia essuie un second échec en Tanzanie où la startup vient d’annoncer l’arrêt de ses activités.

Lancé en 2012 au Nigéria par les Français Sacha Poignonnec et Jeremy Hodara, Jumia est devenu en quelque années un leader incontournable du e-commerce sur le continent où il opère aujourd’hui dans 14 pays où plus de 4,8 millions de consommateurs utilisent la plateforme quotidiennement.

L’année 2019 a été une année décisive puisque Jumia a réussi son entrée à la bourse de New York au mois d’avril. Une opération cruciale qui a permis la société de lever près de 200 millions de dollars pour accélérer son développementsur le continent.

Néanmoins, alimentée par des fonds, Jumia est encore en phase d’investissements et essuie chaque année des pertes démontrant qu’elle peine à atteindre la rentabilité malgré les millions de commandes enregistrées.

Avec ces deux fermetures successives annoncées au Cameroun et en Tanzanie, la startup leader du e-commerce semble montrer des premiers signes de faiblesse …

 

Lire aussi: le E-commerce en Afrique francophone

 

 

 

Pays:

Cameroun