Fermer

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Je me connecte

Africascope 2019: le communiqué de RFI et France 24

FacebookTwitterLinkedIn

RFI et France 24 rassemblent près de 11 millions de personnes dans 9 capitales d’Afrique francophone chaque semaine (sur les 18 000 000 d’habitants que comptent ces villes)

 

RFI et France 24 confirment en 2018 leur succès dans les pays d’Afrique francophone et leurs positions en tête des classements de notoriété et d’audience, selon les résultats de l’étude Africascope* 2018 réalisée par Kantar-TNS dans huit pays, à Abidjan (Côte d’Ivoire), Bamako (Mali), Brazzaville (Congo), Dakar (Sénégal), Douala et Yaoundé (Cameroun), Kinshasa (RDC), Libreville (Gabon), Ouagadougou (Burkina Faso). Dans ces neuf villes, près de 60% des habitants déclarent écouter au moins l’un des deux médias chaque semaine, soit près de 11 millions d’individus qui sont fidèles aux médias de France Médias Monde. En outre, leur notoriété reste maximale atteignant la totalité des cadres et dirigeants (99%) et jusqu’à 85% auprès du grand public. Les résultats numériques de RFI et France 24 complètent l’engouement des pays d’Afrique francophone pour les deux médias. Avec plus de 5,4 millions de visites mensuelles cumulées** sur leurs environnements propres et des communautés en croissance continue sur les réseaux sociaux au fort taux d’engagement, RFI et France 24 confortent leur statut de premières offres d’information connectées dans la région.

RFI et France 24 restent plus que jamais les références en matière d’information en Afrique francophone. Comme le révèle l’étude Africascope 2018, pour plus de la moitié de la population et la quasi-totalité des cadres et dirigeants, RFI s’affirme par le professionnalisme de ses journalistes et leur couverture pointue de l’actualité du continent, tandis que France 24 est la chaîne de télévision de référence pour l’information en Afrique qui permet de se forger une opinion sur les principaux sujets de l’actualité mondiale.

 

*Source : Kantar TNS – Africascope 2018, enquêtes réalisées en face-à-face de mars à mai 2018 et de septembre à novembre 2018 auprès d’un échantillon représentatif de la population âgée de 15 ans et plus (méthode des quotas) dans les capitales de 8 pays d’Afrique francophone au Burkina Faso (Ouagadougou), au Cameroun (Douala et Yaoundé), en Côte d’Ivoire (Abidjan), au Gabon (Libreville), au Mali (Bamako), en République Démocratique du Congo (Kinshasa), en République du Congo (Brazzaville) et au Sénégal (Dakar).

**Source : AT Internet

Pays:

Panafricain