Fermer

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Je me connecte

Africascope 2019: un africain sur deux a déjà entendu parler de la TNT

FacebookTwitterLinkedIn

Africascope 2019, l’étude réalisée par KANTAR entre septembre 2018 et juin 2019 sur 8 pays d’Afrique francophone subsaharienne, intègre cette année des questions sur la TNT en Afrique (notoriété, utilisation, intention d’équipement, freins…).

Il existe bien sûr de grosses disparités d’un pays à l’autre car certains pays sont déjà passés au numérique et d’autres pas.

Si 86% des sénégalais en ont déjà entendu parler, ils ne sont que 34% en Côte d’ivoire où le passage au numérique est techniquement terminé tandis que le lancement des nouvelles chaines est attendu pour la fin de l’année.

Au Sénégal, au Burkina et en RDC où la TNT est déjà déployée, 46% des équipés l’utilisent pour recevoir des chaînes gratuites et 54% pour recevoir des chaînes gratuites et payantes.

Près de la moitié des non équipés envisage de passer à la TNT notamment pour accéder à de nouvelles chaînes (58% des intentionnistes), pour avoir une meilleure qualité du son et de l’image (26%) ou pour limiter les coupures en cas de pluie par exemple (12%).

Le prix du décodeur ou encore le manque d’information sur la façon de s’équiper restent les principaux freins.

Pays:

Panafricain