Fermer

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Je me connecte

Orange s’allie à Google pour favoriser l’inclusion numérique

FacebookTwitterLinkedIn

Selon les estimations, le continent compte 660 millions de personnes équipées d’un smartphone. L’avenir du numérique sur le continent africain semble prometteur même si le prix de la data ou encore le faible taux de couverture internet demeurent de véritables enjeux.

Les opérateurs télécom prennent leurs dispositions pour rendre de plus en plus accessibles des téléphones intelligents sur les marchés africains. C’est le cas d’Orange, très implanté sur le continent, qui quelques années après avoir lancé son premier smartphone Sanza pour la 3G, réitère avec le Sanza Touch 4G. Cette fois, Orange s’allie au géant du web Google pour démocratiser l’usage des smartphones low cost (25,50 euros) sur le continent et favoriser l’inclusion numérique.

Selon l’opérateur, le coût moyen d’un smartphone entrée de gamme en Afrique dépasse encore aujourd’hui 60 % du revenu mensuel moyen. Ce qui les rend peu accessibles sur le marché. Pour l’heure, le lancement de cette nouvelle gamme a été effectué dans 13 pays d’Afrique et du Moyen-Orient et depuis le mois d’octobre en Guinée-Bissau, Côted’Ivoire et Madagascar.

 

Pays:

Panafricain