Fermer

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Je me connecte

Appel à candidatures pour le programme YOUNG LEADERS

FacebookTwitterLinkedIn

Après une campagne de recrutement suspendue en 2020 sur fond de crise du Covid, la French-African Foundation relance et amplifie son programme Young Leaders destiné à identifier et rassembler les jeunes talents africains et français engagés, porteurs de projets et souhaitant s’investir pour construire un avenir commun.

Effectifs triplés, nouvelles modalités du programme, recommandations opérationnelles : 2021 sera marquée par une montée en puissance du dispositif, dont l’appel à candidatures s’achèvera le 21 mars.

La French-African Foundation a pour vocation de contribuer à l’émergence d’une « relève » générationnelle française et africaine pour porter les défis économiques, sociaux et politiques de l’époque. Chaque année, elle réunit une promotion de Young Leaders sélectionnés parmi les potentiels appelés à jouer un rôle important dans les relations franco-africaines.

Face aux défis à relever, amplifiés par la crise du Covid, ce programme phare de la Fondation change d’échelle en triplant son effectif. Cette année, à l’issue du processus de sélection, 100 Young Leaders africains et français, âgés de 28 à 40 ans, seront sélectionnés en respectant la parité hommes-femmes.

L’appel à candidatures, lancé le 17 février, sera clos le 21 mars et la composition de la promotion 2021 sera dévoilée en mai prochain. Les lauréats seront répartis en deux groupes de 50, chacun participant à une session participative de haut niveau d’une durée de cinq jours, en France ou au Sénégal, sur le thème de la résilience, selon une approche en miroir, permettant de confronter les perspectives française et sénégalaise.

Ces échanges aboutiront au printemps 2022 sur un rapport intégrant des recommandations opérationnelles, destiné aux décideurs nationaux et internationaux, publics et privés. Pour l’année 2021, le programme Young Leaders comportera par ailleurs un focus « Sport & Développement » afin d’engager les communautés franco-africaines mobilisées sur ce thème et mettre en évidence les enjeux économiques et sociaux de la contribution du sport au développement.

 

 

Source : Communiqué de presse

 

Pays:

Panafricain