Fermer

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Je me connecte

Les inscriptions pour les prix africains de fact-checking 2022 sont ouvertes

FacebookTwitterLinkedIn

Les prix africains de fact-checking, le plus ancien programme de prix récompensant le journalisme de vérification des faits par les médias en Afrique, en sont à leur neuvième édition.

Les journalistes, les étudiants en journalisme et les vérificateurs de faits professionnels peuvent désormais s’inscrire pour l’édition 2022.

Le besoin d’informations exactes dans la vie quotidienne a stimulé la croissance de la vérification des faits en Afrique et dans le monde. En 2021, nous avons reçu un nombre record de 216 candidatures provenant de 28 pays africains. Nous en attendons encore plus en 2022.

« Le nombre croissant de participations au cours des dernières années, associé à la croissance que nous avons observée sur le continent en termes de vérification des faits, souligne l’importance et le besoin d’informations exactes à travers l’Afrique », déclare Noko Makgato, le directeur exécutif d’Africa Check.

« Nous pensons que cela permettra de mieux éclairer le discours public sur des questions liées à la santé, à l’éducation, à la politique, etc. Cela renforcera également la démocratie, en permettant au public de prendre des décisions plus éclairées et de demander des comptes aux personnes au pouvoir ».

Jean le Roux, lauréat 2021 de la catégorie Fact-check de l’année par un journaliste en activité, déclare qu’ « en cette ère de l’information, nous nous trouvons dans un monde où notre capacité à différencier les faits de la fiction est mise à l’épreuve quotidiennement ».

Il ajoute que « les mauvaises informations prospèrent en l’absence d’informations crédibles et fiables, et c’est là que la vérification des faits joue un rôle essentiel dans l’écosystème de l’information. Fournir au public une source d’information à laquelle il peut se fier, qui est transparente dans les méthodologies qu’elle emploie et qui fournit les sources de ses conclusions, est inestimable à une époque où notre attention en ligne est plus contestée que jamais ».

Pour être admissibles, les articles doivent avoir été publiés ou diffusés pour la première fois entre le 23 août 2021 et le 15 juillet 2022. La vérification des faits doit permettre de conclure qu’une affirmation sur un sujet important, provenant de l’Afrique ou s’y rapportant, est soit trompeuse, soit erronée.

Les prix sont répartis en trois catégories, avec un gagnant et un finaliste. Les catégories sont les suivantes :

  • Fact-check de l’année par un journaliste en activité
  • Fact-check de l’année par un spécialiste de la vérification des faits
  • Fact-Check par un étudiant en journalisme

Les lauréats des catégories « journaliste en activité » et « spécialiste de la vérification des faits » recevront chacun un prix de 3 000 dollars. Les finalistes recevront 1 500 dollars.

Le gagnant de la catégorie consacrée aux étudiants en journalisme recevra 2 000 dollars et le finaliste 1 000 dollars.

La clôture des inscriptions est fixée au 15 juillet 2022 à minuit GMT. Pour plus d’informations, et pour connaître les conditions générales, rendez-vous sur la page des prix africains de fact-checking.

 

Source : communiqué de presse

Pays:

Panafricain