Fermer

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Je me connecte

Faire connaitre la TNT aux Ivoiriens : un enjeu majeur à court terme

FacebookTwitterLinkedIn

Il y a 2 ans exactement la HACA annonçait l’attribution de 4 fréquences TNT à des opérateurs privés : NCI,  A+ IVOIRE, LIFE TV et 7INFO.

Le service public bénéfice également d’une fréquence supplémentaire qu’il occupera avec RTI3, une chaine consacrée à la musique et au sport.

2 ans plus tard, Médiamétrie dans son étude sur la notoriété de la TNT  dans les pays d’Afrique francophone  révèle que seulement 12% des ivoiriens connaissent l’existence de la TNT en Côte d’ivoire alors qu’ils sont plus de 90% dans ce cas au Sénégal par exemple.

Si les développements techniques sont aujourd’hui proches de leurs termes, la connaissance du fait que les ivoiriens pourront bientôt bénéficier d’une offre de télévision nationale enrichie, n’a pas encore franchi le petit cercle constitué par les pouvoirs publics et les professionnels directement concernés par le sujet.

Pourtant le succès de la TNT ne sera assuré que si le public ivoirien est informé de l’intérêt que représente cette nouvelle offre, s’il a compris comment recevoir les chaines et s’il valorise le bénéfice de débourser 10 000 à 12 000 FCFA -une seule fois- pour accéder à une offre de télévision enrichie.

Les importants investissements consentis jusqu’à ce jour aussi bien par les pouvoirs publics que par les groupes de télévision privés auront été vains sans une campagne de communication intensive accompagnant les différentes étapes de l’ouverture technique.

Si l’on en croit le calendrier de lancement de la TNT en France il est tout juste temps pour les acteurs de la TNT de s’emparer de ce sujet

 

Calendrier de lancement de la TNT en France

Juillet 2004 : Constitution du Groupement Télévision Numérique pour Tous, comprenant les principaux groupes audiovisuels (France Télévisions, AB Groupe, Arte France, Bolloré Média, LCP-Assemblée nationale, NRJ Group) afin d’assurer et de coordonner les actions marketing, publicité et communication.

TF1, M6 et CANAL+ ne s’associent pas à ce groupement.

Septembre 2004 : Désignation d’un délégué général du Groupement Télévision Numérique pour Tous, qui sera le chef d’orchestre des futures actions de communication.
Octobre 2004 : Compétition réunissant plusieurs agences, remportée par Leo Burnett. Le budget de lancement est compris entre 4 et 5 millions d’euros auxquels s’ajoutent 1 million d’euros destiné au marketing opérationnel

26 janvier 2005 : première conférence de presse réunissant toutes les chaînes du groupement, le CSA et les principaux journaux nationaux, dont tous les grands titres de la presse TV afin d’assurer une intense campagne de relations presse avant le lancement publicitaire

Janvier-mars 2005 : Mise en oeuvre d’actions B2B (mailings, édition de plaquettes et dépliants d’information, formation pour les vendeurs…) à destination des distributeurs, fabricants d’adaptateurs, gestionnaires d’immeubles, antennistes…

31 mars 2005 : Démarrage de la campagne publicitaire en TV , RADIO et PRESSE associant via une démarche très pédagogique, modernité et simplicité d’emploi en se démarquant des offres payantes (Votre télé en numérique pour 0 centimes par mois seulement)

Pays:

Côte d'Ivoire