Fermer

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Je me connecte

Entretien avec Sabine Gomis-Faure, Directrice Business Afrique Francophone chez PhoenixPHD Côte d’Ivoire

FacebookTwitterLinkedIn

Anciennement Directrice générale d’Havas Africa en Côte d’Ivoire, Sabine Gomis-Faure a rejoint en juillet dernier PhoenixPHD Côte d’Ivoire en tant Directrice Business Francophone Africa. Dans cet entretien accordé à Adweknow, elle partage sa vision de l’évolution du marché publicitaire en Côte d’Ivoire

 

Quelles sont les domaines d’intervention de Phoenix PHD  ?

Nos activités sont le conseil, la stratégie, l’achat d’espace tous media, digital inclus pour des grandes marques internationales comme nationales.

PhoenixPHD est affilié à PHD dans le cadre de l’affiliation d’Harmonies Media à Omnicom Media Group, réseau mondial d’agences de communication.

 

2 nouvelles chaines ont vu le jour en 2019 en Côte d’ivoire. Comment jugez-vous NCI et A+ Ivoire maintenant qu’elles sont lancées ?

Plutôt qualitatives et aux débuts prometteurs.

Les campagnes publicitaires de ces chaînes pour se faire connaître auprès du grand public ont également l’air d’être suivies sur les réseaux sociaux.

 

Qu’attendez-vous des autres chaines telles que Life, RTI 3 et 7infos ?

Les attentes sont les mêmes pour toutes ces chaînes : divertissantes, informatives, fédératrices au-delà du principe de la TNT (meilleure image et son)

Toutefois, chacune de ces chaînes devra avoir sa propre identité, un positionnement différenciant mais aussi des audiences au rendez-vous et une politique commerciale attrayante et à l’écoute de nos besoins.

Nous avons hâte de connaître leurs dates de lancement respectives même si 7info, première chaîne d’information ivoirienne existe déjà sur Internet (avec son site) et devrait répondre à une forte demande de la population ivoirienne  et de la diaspora.

 

Quelles sont selon vous les attentes des annonceurs à l’égard de ces nouvelles chaines ?

Des contenus pertinents, innovants, locaux et diversifiés qui seront en phase avec les attentes des téléspectateurs mais aussi de nouveaux formats publicitaires et surtout des audiences performantes avec publication de données fiables via notamment nos outils de mesure d’audience.

Ce paysage audiovisuel ivoirien enrichi de nouvelles chaînes a déjà été intégré par PhoenixPHD dans sa réflexion stratégique pour ses annonceurs et est à suivre de près par tous.

 

A votre avis, comment les budgets vont-ils se répartir entre la télévision et les autres médias ? et à l’intérieur de la télévision, entre la RTI et les autres chaines ?

Les ivoiriens consommant en moyenne 4h de télévision par jour, la part de marché de la Télévision augmentera sans doute légèrement au détriment d’autres medias comme la Presse mais pas du Digital dont la progression continue (44% de pénétration en 2019 vs 27% en 2018).

Pour ce qui est du media télévision, on assistera sans doute à une croissance de la part d’audience des chaînes TNT.

Les nouvelles chaînes tout comme les chaînes historiques déjà existantes devront adapter leurs stratégies dans ce nouvel univers concurrentiel.

 

Pensez-vous que les élections vont ralentir la croissance du marché ?  Les annonceurs sont-ils frileux et hésitent-ils à investir à cause des incertitudes politiques ? 

Pas d’hésitation à investir pour le moment pour nos annonceurs mais la tendance sera sans doute d’avoir un premier semestre plus soutenu que le second.

 

 

 

 

 

Pays:

Côte d'Ivoire