Cheap Tramadol Canada Tramadol Online Mexico Tramadol Uk Online Order Tramadol

Fermer

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Je me connecte

Entretien avec Mansour Loum, rédacteur en chef de Sport News Africa

FacebookTwitterLinkedIn

La Coupe du Monde du Qatar vient de commencer, quel dispositif avez vous mis en oeuvre pour couvrir l’événement ? 

On peut dire qu’à événement exceptionnel, dispositif exceptionnel. Une compétition qui se joue tous les 4 ans est forcément traitées avec davantage d’attention et de préparation. Nous nous sommes appuyés sur notre expérience réussie de la CAN 2021 pour poursuivre dans la même dynamique et proposer des offres qui font plaire à un large lectorat. Au niveau de notre site, depuis le 7 novembre on peut dire que la Coupe du Monde a déjà commencé puisque chaque jour les lecteurs ont pu trouver des sujets et interviews en lien avec les équipes africaines qui seront présentes au Qatar. Articles d’analyse, insolites, historiques, portraits de joueurs et sélectionneurs, analyse des adversaires… Tout a été passé au crible afin que nos lecteurs puissent avoir le maximum d’informations avant le coup d’envoi de la compétition. Nous avons également reconduit notre dispositif vidéo avec 3 envoyés spéciaux sur places pour faire vivre les meilleurs moments dans et en dehors du stade.

Par ailleurs Sport News Africa a développé un partenariat avec Télé Congo, afin de les accompagner dans la production d’émissions autour de cette Coupe du monde. C’est un sacré défi pour nos équipes qui ont travaillé sur ce projet et sont désormais sur le terrain pour le rendre concret avec le match d’ouverture qui va avoir lieu ce dimanche. Une première du genre que l’on espère couronnée de succès. Nous allons tout faire pour en tout cas. Nous travaillons également sur la mise en place de portails d’informations sportives à destination de partenaires locaux dans certains pays.

Quels seront vos grands rendez-vous ?

Il y a en a plusieurs et surtout pour tous les goûts. Avant chaque match d’une équipe africaine, son match sera présenté afin d’avoir un rapport sur les forces en présence. Un compte rendu de match sera disponible quelques instants après le coup de sifflet final. Et, bonus cette fois, il y aura en vidéo quelques heures plus tard, une analyse tactique du match. Une grande avancée et surtout un gros plus pour les lecteurs afin de comprendre sur quoi le match s’est joué. Pour cela, nous avons fait appel aux services d’un analyste vidéo certifié. Sur les réseaux sociaux aussi, il y aura de nombreuses animations et l’opportunité de gagner des lots en participant à des quizz en lien avec la Coupe du monde. Sans compter les nombreux points faits par les envoyés spéciaux qui vont donner certaines informations en exclusivité.

Comment animerez-vous les réseaux sociaux ?

Par rapport à la CAN, nous avons encore renforce notre équipe digitale afin d’être encore plus présents sur les réseaux sociaux. Étant donné que nous n’avons pas la même ligne éditoriale selon le réseau social, il y aura de l’information instantanée sur certains pour les boulimiques d’informations sur la Coupe du monde, une large place faite à la vidéo sur d’autres (grâce à nos envoyés spéciaux), mais aussi du décalé sur d’autres.

Est-ce qu’il y aura un volet « interviews » ?

Oui et il a commencé avant avec des entretiens avec des joueurs, anciens joueurs et techniciens qui ont livré leur vision sur cette Coupe du monde et passé au crible les cinq équipes africaines qui vont y prendre part. Et bien entendu cela va continuer durant la compétition et après, à la fois en écrit qu’en vidéo, là aussi grâce aux envoyés spéciaux à Doha.

A l’image du dispositif déployé lors de la dernière CAN, prévoyez-vous un dispositif vidéo avec des influenceurs ? 

Pour le Mondial nous avons plus misé sur les envoyés spéciaux à Doha, afin de permettre à nos lecteurs et à notre communauté de vivre la Coupe du monde au plus près. Au niveau des influenceurs, nous avons mis en place une collaboration avec Observateur Ébène, qui va commenter les résultats de façon décalée. De quoi assurer des après-matchs animés sur les réseaux sociaux.

Pays:

Panafricain