Fermer

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Je me connecte

Entretien avec Amobé Mévégué, producteur audiovisuel, animateur et initiateur du projet WAN 2.0

FacebookTwitterLinkedIn

Amobé Mévègué est producteur audiovisuel. Il est le fondateur et PDG de la chaine de télévision Ubizznews, disponible en Afrique et en Europe par satellite. Il œuvre également dans le monde des médias afro en France puisqu’il travaille depuis les années 80 sur les premières radios de la diaspora, Tabala FM et Tropic FM. Amobé a également été désigné journaliste africain le plus diffusé du continent en produisant en animant des émissions diffusées sur RFI, TV5Monde, Canal France International, MCM Africa, France 0 ou encore France 24 ainsi que sur des chaines publiques et privées du continent.

 

Qu’est-ce qui a motivé le lancement d’une telle initiative ?

Ma carrière professionnelle m’a permis de connaitre l’ensemble des médias afro et internationaux qui impactent les populations africaines. Cela m’a permis de rencontrer les grandes personnalités du monde artistique qui sont aujourd’hui comme une seconde famille. Je suis un producteur de contenu et je revendique d’avoir une fibre d’engagement pour des causes qui me tiennent à cœur. A ce titre, j’ai créé une fondation qui s’appelle Mobaday dont le siège est situé au Burkina Faso, terre de Thomas Sankara. La fondation a une vocation panafricaine et a pour ambition de créer des emplois autour des industries créatives. Le projet WAN est piloté par cette fondation.

Avant de concrétiser ce projet, nous travaillions déjà sur un projet WAN, conçu sous une autre forme, initialement prévu pour créer un hub d’artistes, région par région, en partenariat avec Afrobytes.

 

Pouvez-vous nous présenter le projet WAN 2.0 ?

Après un appel avec Youssou N’dour, quelques jours après le décès de Manu Dibango, j’ai eu l’idée du projet WAN. J’ai téléphoné à de nombreux artistes de toute la diaspora qui ont tous répondu présents. Ainsi, nous avons constitué un vaste réseau de solidarité pour faire réaliser le projet WAN : un contenu que nous allons agréger et diffuser en partenariat avec l’Union Africaine de Radiodiffusion sur toutes les chaines africaines le 25 mai, Journée Internationale de l’Afrique. Dans une dimension symbolique, nous souhaitons inviter les participants à penser la nouvelle Afrique après cette crise sanitaire qui a touché le continent et le reste du monde. Le coronavirus a impacté le monde entier. Sur le continent, une crise sociale et économique se greffent. Il est peut-être temps de repenser l’Afrique, à la fois en termes de gouvernance, d’éducation et de santé. Pour cela, nous offrons un premier rendez-vous grâce au projet WAN composé d’une journée de débats sur divers sujets sur les réseaux sociaux avec les hashtags #JeSuisWan et #IAmWan et d’un show virtuel de 2h30 animé par des grands artistes (mini concerts).

 

Quelle en sera la diffusion ?

Le projet WAN (Worldwide Afro Network) réunit pour la première fois une centaine d’artistes, leaders et Innovateurs, d’Afrique, Océan Indien, Caraïbes, des Amériques… L’UNESCO a rejoint le projet également car elle soutient en parallèle la campagne « Don’t go viral ».

Le show de 2h30 sera diffusé à la télévision où nous visons 500 millions de téléspectateurs grâce au réseau de chaines publiques et privées réunies par l’UAR. Les chaines diffuseront le show le 25 au soir après le Journal télévisé et rediffuseront le programme les jours d’après. Nous souhaitons réaliser la plus grosse audience spontanée jamais réalisée autour d’un événement télévisuel.

 

 

 

 

Pays:

Panafricain