Fermer

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Je me connecte

AFRO VFX : le programme pour former la jeunesse africaine aux effets spéciaux

FacebookTwitterLinkedIn

Avec environ 3500 films produits chaque année, l’Afrique de l’Ouest représente la région la plus prolifique sur le continent. Cependant, la formation professionnelle reste un enjeu stratégique pour le développement et la structuration de l’industrie audiovisuelle.

Pour répondre à cet enjeu, Éric M’Boua et Mbépongo Bilamba ont choisi de lancer un nouveau programme de formation aux effets spéciaux baptisé « Afro VFX ».

 » Les VFX (effets spéciaux) occupent une place importante dans la production audiovisuel, générant des milliers d’emplois à travers le monde.

Témoin de la créativité de la jeunesse africaine, le constat que cette dernière soit en marge de la dynamique des VFX nous a conduit à concevoir le programme AFRO VFX, une initiative visant à former des « artistes numériques » aux rudiments des effets spéciaux cinématographiques. »

Le programme ambitionne ainsi de former 10 artistes du numérique pendant une période de 4 mois par des partenaires Montréalais de l’École NAD. A l’issue de la formation, ces 10 artistes auront également l’opportunité de participer à la production de 3 courts métrages. Pour l’heure, le programme est déployé en Côte d’Ivoire mais à termes, les fondateurs entendent bien ouvrir le programme à d’autres pays pour offrir des opportunités à la jeunesse africaine de manière plus globale.

Pour réaliser ce projet, une campagne de crowdfunding a été lancée : https://fr.ulule.com/afro-vfx/.

Éric M’Boua et Mbépongo Bilamba sont les fondateurs de EM&MB, société spécialisée dans le conseil stratégique portés par l’ambition de contribuer à la compétitivité de l’industrie audiovisuelle d’Afrique francophone en créant des opportunités et des synergies avec le Canada.

 

Pays:

Côte d'Ivoire