Fermer

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Je me connecte

4.110.000 abonnés pour CANAL+ en Afrique

FacebookTwitterLinkedIn

Les résultats financiers du groupe Vivendi publiés le 14 février confirment l’importance du continent africain pour le Groupe CANAL+

Avec une progression de plus de 650 000 abonnés supplémentaires, le Groupe CANAL + a atteint fin décembre 4.110 000 abonnés en Afrique.

Fin décembre 2018, le portefeuille global de Groupe Canal+ (individuels et collectifs en France et à l’international) s’élève à 16,2 millions d’abonnés, contre 15,6 millions à fin décembre 2017, en croissance nette de 654 000 abonnés. Le chiffre d’affaires à l’international connait une forte progression de 6,8 % à taux de change et périmètre constants grâce à la très forte croissance du parc d’abonnés individuels (+883 000 en un an) à laquelle contribue l’ensemble des territoires, sans exception. Ainsi la quasi totalité de la croissance du portefeuille abonnés est portée par l’international et en particulier par l’Afrique francophone.

EVOLUTION DU PORTEFEUILLE D’ABONNES CANAL+ à L’INTERNATIONAL

Au niveau de la France métropolitaine, le portefeuille d’abonnés individuels aux offres CANAL a baissé  pour atteindre 7,8 millions, contre 8,1 millions à fin décembre 2017. Dans le même temps , le portefeuille d’abonnés individuels à la chaîne CANAL+ enregistre une croissance nette de 251 000 abonnés sur les 12 derniers mois. 

Au final , la profitabilité de Groupe Canal+ en 2018 progresse très fortement par rapport à 2017. Le résultat opérationnel courant s’établit à 429 millions d’euros, contre 349 millions d’euros en 2017 (+22,4 % à taux de change et périmètre constants). Cette forte progression s’explique notamment par le plan d’économies engagé en 2016, la nette amélioration de la situation en France métropolitaine et le développement soutenu à l’international.

Le 8 novembre 2018, Groupe Canal+ a annoncé le renouvellement de son accord avec le cinéma français, prolongeant jusqu’à fin 2022 son partenariat historique. Cet accord constituait un préalable à la signature le 21 décembre 2018 de la nouvelle chronologie des médias qui sanctuarise et renforce la position unique de Canal+ qui peut désormais proposer à ses abonnés des films dès 6 mois après leur sortie en salles.