Fermer

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Je me connecte

Les Investissements Publicitaires des Annonceurs – Dossier

FacebookTwitterLinkedIn

Ce dossier a été réalisé en partenariat avec Imperium

 

Comment ont évolué les dépenses publicitaires des annonceurs entre le 1er semestre 2017 et le 1er semestre 2018 ?

Quelles sont les médias en progression ou en baisse entre ces 2 périodes ?

La hiérarchie des médias est-elle la même d’un pays à l’autre ?

Quels sont les annonceurs les plus dynamiques ?

Quel est le budget moyen dépensé par les plus gros annonceurs

Combien d’annonceurs ont-ils été présents en télévision au Cameroun ou au Sénégal…

 

Pour répondre à toutes ces questions nous avons analysé en profondeur les données de pige recueillies par notre partenaire Imperium au Sénégal, en Côte d’ivoire, au Cameroun et au Burkina -Faso sur le premier semestre 2018 et comparé les résultats à ceux du premier semestre 2017

 

Résultats globaux

 

Les investissements globaux des annonceurs dans les 4 pays étudiés ont progressé de 3,2% entre le premier semestre 2017 et le premier semestre 2018

Cependant, alors qu’au Sénégal et au Cameroun les marchés publicitaires sont restés stables voire ont légèrement baissé, ils ont très fortement progressé (de près de 25%) en Côte d’ivoire et au Burkina-Faso.

 

Les opérateurs télécom, les marques de mobile money, les marques de bières et les opérateurs de media figurent quasi systématiquement dans le TOP des annonceurs dans les 4 pays

 

Au Sénégal où la télévision représente 85 % du marché publicitaire, plus de 800 annonceurs différents ont été présents au 1er semestre 2018 dans ce media. Ils étaient un peu plus de 300 au Cameroun et au Burkina Faso et à peine plus de 160 en Côte d’ivoire.

 

Le budget moyen tous médias confondus des 10 plus gros annonceurs sur le 1er semestre 2018 varie entre 96 Millions de FCFA soit environ 150 000 euros au Burkina-Faso et 386 millions de FCFA soit environ 580 000 euros au Sénégal

 

Orange est le seul annonceur présent dans le TOP 5 des 4 pays il a dépensé à lui seul près de 3 milliards de FCFA soit environ 4,5 millions d’euros en cumul 4 pays au 1er semestre 2018

BURKINA-FASO

La Radio et la TV profitent également de cette dynamique : +36% pour la radio et +20% pour la TV. La Presse quant à elle a perdu 25% de ces recettes en un an.Au Burkina Faso c’est surtout l’affichage dont les revenus ont plus que doublé (+113%) en un an, qui profite le plus de la bonne santé du marché publicitaire burkinabé en progression de +25%.

 

Abonnez vous pour lire la suite de l’article

Abonnement AdWeKnow

Accédez à tous nos articles premium et aux archives.
Cliquez pour découvrir notre offre!

Je m'abonne